Échange et confiance au cœur du premier confinement

3/12/2020 | Hébergement Éducatif

Rattachés au pôle hébergements collectifs de la Sauvegarde du Val-d’Oise, le DHAE (dispositif d’hébergement et d’accompagnement éducatif) et le SAF (service d’accueil familial) accueillent des enfants et des adolescents confiés par l’aide sociale à l’enfance sur décision du juge des enfants.

En mars 2020, les familles d’accueil et les maisons d’enfants de la Sauvegarde du Val-d’Oise ont dû s’organiser, en quelques jours, pour répondre à la mise en place du confinement général. Comment ont-elles réussi à maintenir l’équilibre entre liens avec les familles, scolarité, activités, quotidien… des jeunes qui leurs avaient été confiés ?

Les huit semaines de confinement ont été, pour l’ensemble de la population française, une période complexe accentuant isolement et précarité pour certains. Et la forte inquiétude du DHAE et du SAF étaient que cet épisode ravive des traumatismes et éloigne encore davantage les publics les plus fragiles de leur famille, leurs lieux de soins et de socialisation habituels.

Aussi, l’ensemble des éducateurs, maîtresses de maison, agents de service intérieur, assistantes familiales… s’est adapté et a fait preuve de créativité pour les accompagner au mieux. Pouvant compter sur la solidarité au sein de l’association et parmi les services, ces professionnels sont parvenus à faire de ce temps particulier, un moment de partage et de simplicité, renforçant les liens avec les enfants accueillis.

Un confinement dans le confinement

Peu après le 16 mars, l’équipe du foyer d’accueil et d’hébergement de Bessancourt a dû faire face à de nombreux arrêts maladie laissant suspecter une vague de contamination au coronavirus. Il a donc fallu maintenir l’accueil des enfants tout en stoppant la multiplication des personnes malades. C’est ainsi que cinq professionnels (trois du foyer de Bessancourt, un du foyer d’Ermont et un du service action éducative en milieu ouvert) se sont portés volontaires pour vivre au foyer 24h/24 pendant 14 jours…

A voir aussi :

Une Rando’Trott pour finir 2020 au grand air !

Le mercredi 30 décembre, un groupe de sept garçons âgés de 11 à 15 ans, accompagnés de deux éducateurs et d’une stagiaire, ont participé à une randonnée en trottinettes électriques. Pour la financer, ils ont effectué la veille deux demi-journées de chantier durant...

Deux nouvelles équipes de prévention sur le terrain

Deux équipes de prévention spécialisée ont été mises en place sur les villes de Saint-Ouen-l’Aumône et d’Osny, en février 2020. Leur implantation a pour objectif de participer à la lutte contre la pauvreté et la fragilité sociale, particulièrement présente dans...

Altérité et réalité

Quand des jeunes de Vauréal cuisinent pour des personnes démunies et partent à leur rencontre, en participant à une maraude à Paris. Emotions et prises de conscience au rendez-vous.

Qu’est-ce que la citoyenneté ?

Des stagiaires de l'espace dynamique Cesame questionnent habitants et des étudiants de Cergy-Pontoise pour réfléchir au vivre ensemble et aux droits et aux devoirs de chacune et de chacun au sein de la société.